APRES SKI DECOR - APRES SKI


APRES SKI DECOR - CAKE DECORATING HELP



Apres Ski Decor





apres ski decor






    apres ski
  • Apres-ski (after skiing) refers to going out, having drinks, dancing, and generally socializing after skiing. It is popular in the Alps where skiers often stop at bars on their last run of the day while still wearing all their ski gear. The concept is similar to the nineteenth hole in golf.

  • The period after a long day on the slopes to relax around a fire with a drink, party, go to dinner, or take a hot soak in the outdoor jacuzzi

  • The day’s over – time for drinks and swapping war stories from the slopes.

  • The social activities and entertainment following a day's skiing





    decor
  • The furnishing and decoration of a room

  • Interior design is a multi-faceted profession in which creative and technical solutions are applied within a structure to achieve a built interior environment.

  • The decoration and scenery of a stage

  • interior decoration: decoration consisting of the layout and furnishings of a livable interior

  • The style of decoration of a room, building











image106




image106





Royaume du MAROC


TADLA – AZILAL :

Gerbe d’or et seuil de bonheur


Au c?ur du Maroc, la ou l’on dit que la montagne est reine dans un Royaume de beaute, la ou l’eau des hautes vallees vient feconder les terres fertiles et les sols assoiffes de la plaine, se trouve l’une des plus belles regions du pays, la region de Tadla-Azilal.

Dans cette contree de reve, ou il fait bon vivre loin des tracasseries de la ville et de la vie « moderne », la nature et la culture ont encore un charme particulier. Un charme qui refuse de s’assimiler a cet exotisme si recherche, auquel aspirent les touristes ayant deserte le « mal-etre » que secrete la routine des conforts materiels.

La region de Tadla-Azilal, par ses paysages fabuleux, sa flore luxuriante, et surtout ses richesses sociales et humaines, est, avant tout, un espace ou les touristes avertis viennent en quete d’une recreation spirituelle, doublee d’une remise en forme a la fois physique et morale.

Bien que celebre pour ses randonnees pedestres et pour ses fameuses traversees combinees : mulet, velo tout terrain, ski…, le massif du binome Tadla-Azilal n’est pas, contrairement a ce que l’on pourrait croire, une montagne qui en appelle a la selection physique ou a la haute competition sportive. Car la composition de la topographie et la distribution du relief s’etagent (axe Beni Mellal – Jbel Azourki) par petites doses altimetriques, comme pour offrir a chacun un espace a la portee de ses capacites.

De 500 m d’altitude au niveau de la plaine de Tadla, le visiteur peut progresser par etapes, en choisissant lui-meme le type d’espace et le rythme de decouverte qu’il juge compatibles avec ses attentes, jusqu’a atteindre s’il le veut, et s’il le peut aussi, les 4000 m de l’Ighil n’Mgoun.

Dans sa partie est, la region est plus accessible, sans rien perdre de ses qualites ni de ses facultes a exercer une indubitable seduction. En lisant attentivement ce guide, on apprend l’existence de sites insoupconnes qui semblent se tenir, comme par pudeur, a l’ecart du tourisme de masse. Il faut etre connaisseur ou chanceux pour y acceder. L’itineraire : Beni Mellal, El Kisiba, Tizi n’Isly, Aghabala, Boutferda et Imilchil, accessible en voiture, reserve au touriste et au randonneur des surprises et meme des moments de profonde meditation et de contemplation, offerts par des paysages attrayants et des panoramas distingues.

A l’ouest, la montagne se dresse dans toute sa splendeur en alternant gorges austeres en automne et vallees fleuries au printemps, sommets escarpes par tous les temps et monts enneiges en hiver, une saison dont la rigueur, en ces hautes terres, a amene les habitants, des Berberes dans leur majorite, a rivaliser d’ingeniosite dans les domaines de la construction et de l’architecture, ainsi que dans ceux de l’agriculture etroitement associee a l’elevage. L’axe Beni Mellal, Ouaouizerth et Azilal offre aux habitues du circuit des villes imperiales, la possibilite de se depayser en empruntant un itineraire facile, mais tres apprecie par tous ceux qui ne veulent plus participer a « la course touristique » entre Marrakech et Beni Mellal.

Au-dela de cette limite, l’acces aux autres massifs requiert patience et… conscience : en effet, bien que cette montagne soit tres accueillante a tout point de vue (hommes et espaces), le visiteur est invite en permanence a faire montre de bonne volonte et de serenite pour consentir un meilleur respect des lieux bio-geographiques et des milieux socioculturels. Les regions d’Ait Bougmaz, d’Anergui et de Zaouit Ahencal forment un triangle exceptionnel ou le touriste, a son retour dans sa ville ou son pays, peut vraiment se vanter d’avoir vecu, le temps d’une evasion, tout en hauteur.

Le tourisme ici, redisons-le, ne peut se vivre qu’avec une bonne dose de patience et une grande conscience. Car le patrimoine naturel et culturel du present est a l’evidence l’heritage des generations de demain.

Est-il necessaire de rappeler qu’aucune loi ne permet a quiconque de consommer a credit, aujourd’hui, ce qui revient de droit a l’avenir.



Mimoun HILLALI

(ISIT)













_______________________________________

[1]* Les mots : Tadla et Azilal signifient, respectivement, Gerbe et Seuil, en berbere. Les deux termes trouvent leur justification dans la realite sur le terrain. La region de Tadla est une plaine agricole par excellence et celle d’Azilal constitue le seuil d’entree dans la haute montagne.








I - Donnees Generales :

La region « Tadla-Azilal » s’etend sur une superficie de 17.246 km?. Sa position a cheval sur la plaine de Tadla, le Moyen Atlas occidental et le Haut Atlas central lui confere un positionnement geographique et un role socio-economique remarquables. Sa population, qui s’eleve a 1.324.722 habitants, vit principalement de l’agriculture dans la plaine, de l’elevage dans la haute montagne et de l’agriculture associee a l’elevage dans les zones intermediaires.



Situee au c?ur du Royaume, la re











Hotel Kristiania




Hotel Kristiania





Othmar Schneider struck gold twice!
The first time was in 1952 during the Olympic Winter Games in Oslo for slalom skiing and the second in 1968, when he masterminded the beautiful Hotel Kristiania. He opened the hotel in his hometown, Lech, which coincidently happens to be one of the most exclusive ski destinations in Europe. The hotel attracts many on account of its famous proprietor; however he plays a supporting role to the hotel.
Original contemporary paintings occupy much of the wall space that veers away from the traditional alpine exterior. Rooms compliment the artwork with modern accents to classic fixtures.
The warm atmosphere in the Rote Bar, seduces the apres ski crowd with its friendly banter and extensive malt selection. This acts as the perfect precursor to a luxe meal at the hotel’s restaurant.
The chef deviates from the traditional Austrian fare one would expect and surprises the palette with a mixture of diverse cuisines producing sensational results.
Comfort remains the hotel’s greatest asset, transcending from the owners to the decor and spreading to its convivial occupants.











apres ski decor







See also:

french bistro decorations

wall decor mural

table decor for baby shower

kitchen island decorations

decorative solar garden lights

garden party decoration ideas

home decor trends

thomas the train party decorations

decorating tween girls room



Post a comment

 Only the blog author may view the comment.
 

Trackbacks
Trackbacks URL